Kassaman binnazilat ilmahiqat..." le plus noir des crimes est celui qui consiste à obscurcir la conscience politique et d’égarer tout un peuple" d'Emile ZOLA

Kassaman binnazilat ilmahiqat..." le plus noir des crimes est celui qui consiste à obscurcir la conscience politique et d’égarer tout un peuple" d'Emile ZOLA

Le nom de ce blog est sans doute évocateur de notre "nachid el watani" tant décrié par le passé parce que, associé au pouvoir Algérien illégitime. Après des décennies de disettes. Je voudrais faire de cet espace, un coin où tous mes compatriotes et autres amoureux de libertés, de démocratie, ou tout simplement d'histoire pourraient s'exprimer librement. En ce sens, nous vous souhaitons la bienvenue. En hommage à Nacer Hachiche, repose en paix et à bientôt ! Pour garder le contact avec notre chère patrie : http://www.alger-presse.com/index.php/presse-fr


L’ALGERIE, d’espoir en désespoir : Victime de ses richesses et de la bêtise d'une frange de sa société PART 3

Publié par The Algerian Speaker sur 18 Mars 2011, 20:11pm

Catégories : #Mayna de Algerian speaker

 

On est en voie de figurer dans le Guinness des records grâce à l’autoroute est- ouest la plus chère au monde, phénomène dénoncé par les Chinois qui ont eu mal au cœur devant tant de gaspillage et au portefeuille à force de versements de pots de vin. L’autoroute n’est qu’un exemple car les cas de détournement de fonds et de pots de vin ne manquent pas chez nous surtout parmi ceux qui se revendiquent « Wataniyines » (nationalistes). On est peut être les seuls au monde à importer de la main d’œuvre (Chinoise) alors que nos jeunes souffrent du chômage. Ils ne veulent pas travailler me diriez vous, mais c’est vous et vos congénères qui nous inculquiez dans la tête depuis 1962 qu’on était les meilleurs et je ne sais quoi encore ! alors qui en a fait des assistés ? Du temps de boumediene, certes c’était un dictateur mais beaucoup de choses ont été réalisées en faveur de l’éducation. A la fin il a compris toute sa douleur et a essayé de faire machine arrière en faisant appel à Lachref comme ministre de l’éduction qui a réinstauré les lettres bilingues au lycée mais hélas il était trop tard. Rendons à César se qui appartient à jules.

Des actifs dans des banques Américaines ont été vendus alors qu’au plus fort de la crise du temps de Boudiaf (Allah yerahmou) on ne l’a pas fait. Ces actifs ont bel et bien été vendus par Monsieur le fils à l’ancien ministre de la « justice » (qui a été chargé du suivi et de la finalisation de l’opération) du temps de boumediene, je ne vous donne pas le montant des commissions de peur que vous ne tombiez en syncope devant l’énormité du chiffre en USD. Pourquoi ? C’est king boutef qui l’a voulu ! et basta… Quand king boutef ordonne, on s’exécute sans poser de questions, m’djendines ! (gardes à vous !).N’oublions pas que Monsieur Bedjaoui a été longtemps en poste comme juge à la cour internationale de la Haye, service pour service (on ne sait pas se que nous réserve l’avenir surtout après des années d’incuries.  

Nous voici après le 19 février 2011 date de la deuxième marche pour la démocratie (la vraie) et les libertés organisée par le CNCD, des associations, de ligue des droits de l’homme et autres et non pas par le RCD (comme certains veulent le faire croire) qui n’a réunie qu’environ 2000 personnes et plus de vingt cinq milles policiers prés à en découdre. Une situation qui me rappelle le livre de Ferhat Abbas : l’indépendance confisquée. C’est vrai que la démocratie ne se proclame pas mais s’apprend au fil des générations mais il faut bien commencer un jour et cela ne se fera pas sous ce système autocrate, illégitime et mafieux. Quand on nous dit que l’Algérie n’est ni la Tunisie, ni l’Egypte, ni la Lybie, ni Bahreïn, ni la Jordanie, ni le Maroc : elle est quoi alors ? Il est vrai que l’Arabité chez nous n’est pas une « appellation d’origine contrôlée » mais ne sommes nous pas frères de sang ? Ou c’est juste quand cela vous arrange ? Sommes-nous encore colonisés cette fois ci par nos propres « frères », en résidence surveillée dans notre propre pays ? Si l’indépendance pour vous signifie remplacer Jean marie par Daho avec le « khobzisme » (l’opportunisme) en plus, ca ne sert à rien. Voire son propre pays géré par des malfrats opportunistes qui en plus viennent vous donner des leçons de patriotisme et de nationalisme, ca fait peur !

 L’Algérien d’aujourd’hui (pas tous heureusement) n’a pas d’idéal politique pour lui c’est simplement le pouvoir avec un « P » majuscule et beaucoup de khobzisme (opportunisme). Qu’il soit trotskiste (on nous en a donné la preuve par quatre), de droite, de gauche, centriste ou des extrêmes ; ils ont tous un dénominateur commun : le khobzisme (l’opportunisme). Arrêtons de nous regarder le nombril et agissons. Redonnons à ce pays la place qui lui revient dans le monde et faisons en sorte que nos martyrs (Rabi yerhamhoum) d’hier et d’aujourd’hui ne soient pas morts pour rien. Quand on voit Ferhat Abbas vouloir opter pour une auto détermination, on le comprend aisément quand on voit notre assemblée nationale et notre sénat transformés en cour des miracles, nos pseudos gouvernements ou règne l’incapacité, l’opacité et la médiocrité en plus de la rapine. Résumons cela en une seule appellation pour qualifier notre scène politique : le royaume des gueux. Ce n’est nullement de la controverse mais le constat d’une réalité pure et dure. J’arrive à regretter l’auto détermination pour l’Algerie au lieu et à la place de l’indépendance quand je vois le mal qui a été fait à notre pays. Pour délit d’opinion, Ferhat Abbas a vécu la fin de sa vie des années durant en résidence surveillée après une déportation à Ain Salah du temps de la

France. Mouloud Mammeri aussi a passé le restant de ses jours en résidence surveillée avant de se faire assassiné en déguisant le meurtre en un banal accident de la route alors qu’il revenait d’Oran. Pauvre Algerie ! Abane Ramdane, Khider, Benyahia et les autres (Rabi yerhamhoum), ce « ghachi » (cette foule) a provoqué tant de gâchis mais ils ne l’emporteront pas au paradis d’ailleurs je suis persuadé qu’ils n’ont verront jamais la couleur même s’ils construisaient cent mille mosquées.

 Aujourd’hui par la force des choses et constatant la traitrise des « hommes », je suis pour l’auto détermination mais malheureusement on ne peut faire machine arrière simplement je reste admiratif devant la vista d’un Ferhat Abbas, d’un Ben m’hidi, d’un Bessaoud Mohamed l’auteur de : heureux sont les martyrs qui n’ont rien vu (Rabi yerhamhoum) ; un peu moins De gaulle parce qu’il savait peut être que les dés étaient pipés. Les « hizb franca » tels que nezzar, belkheir, tounsi et consort seraient restés sous officiers et rien de plus, ils n’auraient pas fait autant de mal à l’Algérie et aux Algériens, ce système n’aurait jamais vu le jour. On n’aurait pas connu le « royaume des gueux »et toutes leurs frasques dignes des meilleures comédies Américaines et Italiennes réunies. Je ne peux m’empêcher de vous raconter une anecdote provoquée par la femme d’un gueux quelconque. Dans son salon de coiffure elle ne put s’empêcher de raconter l’histoire suivante : devinez ce que mon maré (comprendre mari) ? Alors comme personne ne répondit elle le fit en disant : un manteau de fourrire (comprendre fourrure) ! une cliente connaissant le degré de « gueusitude » de celle-ci lui dit : il est en putois ou en rat des champs ce manteau ? N’ayant pas compris qu’elle se moquait d’elle elle lui répondit : w’Allah je ne sais pas si c’est du vison ou du lapin moi les animaux je les porte ou je les mange bien sûr et elle part dans un rire strident à vous donner des frissons dans le dos. Elle rajoute : j’ai pris rendez vous chez l’ixpert (comprendre expert) à Parés (Paris) mais s’il me dit que c’est du lapin, je le jette mais mon maré (mari) n’est pas le tchype (type) à m’offrir du lapin d’ailleurs il sait que je ne le mange même pas. Elle enchaina, mon maré (mari) a beaucoup d’argent et de temps en temps j’ai l’impression que toute l’Algérie lui appartient et elle repart dans son rire venu d’ailleurs. Le fils à cette dame qui avait 5 ans avait pour habitude de dire « hna charika gadra » (nous sommes une société puissante). Voici un exemple de discussion de gueux arrivistes ! et l’enfant je lui promets un bel avenir. L’Algerie est tombée bien bas surtout depuis l’aire de chadli et après l’assassinat du président Boudiaf. Nous qui attendions beaucoup des années deux mille surtout après toutes les belles promesses et les projets faramineux tel qu’on croyait qu’à partir de l’an 2000 on allait exploser au fait on a implosé. Et ont commençaient les « chabibate alfine » (jeunesse 2000), horizon 2000, emballage 2000 ainsi de suite, manquaient plus que les voitures volants dans le ciel. Résultat des courses, d’après les spécialistes en l’an 2014 on sera encore sous développés et là ils sont bien gentils. Je suis sûr que sous le règne de ces gueux, on le sera encore très longtemps. Nos richesses nous ont perdu car tombés entre de mauvaises mains qui ne les méritent même pas. Cette fois çi c’est sûr et certain c’est simple il aurait été difficile de connaître pire. Si dieu ne nous avait pas gratifié d’une terre aussi riche ca aurait été la famine assurée. Pauvre Algérie aussi riche gérée par des esprits aussi vides et malhonnêtes de surcroit.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents